La Joconde à 20 000 km/s

Depuis 1988 au Palais du Louvre, AGLAÉ est le seul accélérateur de particules du monde dédié au patrimoine. La nouvelle version 2017 peut fonctionner 24h /24. Elle permet d’examiner des oeuvres d’art plus fragiles de manière automatisée. L’accélération à grande vitesse (20 000 km/s) de noyaux d’hydrogène ou d’hélium produit des rayons permettant d’analyser les oeuvres sans rien abîmer. On peut alors mieux les identifier, les restaurer, ou les authentifier. Les premières analyses débutent sur des bronzes antiques de Bavay (Nord) qui seront présentés lors d’une exposition fin 2018.

LDDM.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s